PRESSE

SUR « SI JE PARS… »

Si-je-pars-2

DOSSIER DE PRESSE DE SI JE PARS: SI JE PARS PRESSE VERSION DEF

ARTICLES SUR SI JE PARS

https://www.londebleueregardsetcreations.com/si-je-pars-de-laura-pelerins

http://laurent-jacqua.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/10/14/l-amour-aussi-est-une-prison-509494.html

http://www1.alliancefr.com/uncategorized/laura-pelerins-si-je-pars-509381

http://toutelaculture.com/spectacles/theatre/les-notes-damour-acides-de-laura-pelerins-au-connetable/

https://www.sceneweb.fr/si-je-pars-de-laura-pelerins/

http://www.jacquelinepeker.com/2010/03/01/une-comedie-grincante/

Capture d_écran 2018-04-09 à 18.40.11Capture d_écran 2018-04-09 à 18.35.49Capture d_écran 2018-04-09 à 18.36.04

SUR « CA TRAVAILLE ENCORE », Louise Doutreligne

Capture d_écran 2018-04-09 à 18.54.10

Par Armelle Héliot le 29 mars 2010 9h25 |

Au Vingtième Théâtre, Louise Doutreligne pour le texte, Jean-Luc Paliès pour la mise en scène proposent un spectacle jubilatoire dont le thème est le travail…Isabelle Zanotti, directrice musicale et l’une des interprètes, est pour beaucoup dans la réussite de ce moment drôle et enlevé.

Une formation musicale très bonne avec Jean-Christophe Déjean et Thierry Pichat en alternance au piano -quand ce n’est pas Isabelle Zanotti qui s’y met !-, Alexandre Perrot, contrebasse, Jean-Baptiste Paliès, batterie. Et puis des chanteurs en tête desquels la très remarquable Isabelle Zanotti elle-même et Claire Faurot, Laura Pélerins, Alain Guillo, Miguel-Ange Sarmiento.

Une suite de chansons d’un répertoire classique (Les Canuts) jusqu’aux variétés les plus variées (Il fait trop beau pour travailler…). De Bruant à Claude Bowling, le spectre est large. On regrette de ne pas entendre Mac Orlan -il y en aurait des chansons pourtant…- et qu’il n’y ait aucun clin d’oeil à l’étranger…Mais le spectacle est plaisant et très professionnel. On a une vraie réserve : pourquoi ce fondu enchaîné des Canuts avec L’Internationale, C’est idiot. C’est de la bonne conscience de gauche. Pourquoi ne pas laisser les Cannuts dans leur splendeur ?

Mais répétons-le, il y a là moment très plaisant. Comme l’image ci-dessus, toujours de Bernard PALAZON. C’est sympathique et d’un très bon niveau. de la belle chansons et des interprètes engagés et talentueux ! Pour le plaisir.

Vingtième théâtre, 7 rue des Platrières, 75020 Paris. Jusqu’au 14 avril, du mercredi au samedi à 21h30 et dimanche à 17h30 (01 43 66 01 13). Durée : 1h30.

http://www.caspevi.com/ca-travaille-encore/#

« Ça travaille du chapeau, des corps, de la voix, ça danse, ça chante, ça s’amuse, ça balance pas mal pour une exploration en musique du travail. Il sent bon la nostalgie, ce tour de chant foisonnant et enlevé qui dit tour à tour le bonheur du boulot, les joies du repos et l’angoisse du repos forcé. Voilà une plongée dans un patrimoine délicieux, souvent drôle mais aussi plus profond. Pour servir un répertoire qui conjugue Aristide Bruant et Gainsbourg, Eddy Mitchell et Zachary Richard, un trio de musiciens virtuoses et cinq chanteurs : deux messieurs, trois damoiselles. Isabelle Zanotti, à qui l’on doit la direction musicale, offre au spectacle quelques moments de bravoure, et notamment Planter café qu’elle chante en solo, au piano. Cette fille-là est terrible ! »
Nedjma Van Egmond – Le Point

« Spectacle musical joyeux et tendrement nostalgique. Explore avec un humour revigorant et acéré le monde du travail. Spectacle dénonçant les aliénations du travail et l’ingratitude envers les ouvriers, piliers du monde industriel, célèbre la liberté quand elle est possible et… fait l’éloge de la paresse, entre poings levés et sourires aux lèvres. Avec trois femmes pétillantes et gracieuses et deux hommes drolatiques. Un alliage de liberté, de travail, d’inventivité, d’indépendance d’esprit et de bonne humeur. »
Agnès Santi – La Terrasse

« Musical choral pas banal (voir sa formation jazz, piano-contrebasse-batterie) proposant un florilège amusé de chansons populaires sur un thème qui ne peut laisser indifférent en ces temps de banqueroute. Tout est rassemblé là pour le plaisir de l’auditeur : les voix, les dialogues vivement troussés de Louise Doutreligne. Une manière drolatique de s’interroger sur la valeur travail et le productivisme forcené de nos sociétés occidentales ! »
Myrien Hajoui – A Nous Paris

http://www.theatrauteurs.com/archives/2010/03/index-2.html

http://unfauteuilpourlorchestre.com/ca-travaille-encore-de-louise-doutreligne-au-vingtieme-theatre/

Capture d_écran 2017-02-22 à 00.00.48

SUR LES 50 ANS DU THEATRE DE LA COMMUNE

https://sites.google.com/site/gabrielgarran/ephemeride/gabrielgarran50anniversaireTCA

 

SUR « SUBLIM INTERIM »

fullsizeoutput_557e

Article_Sublim_les_trois_coups

« Du Tango au Rap en passant par le Flamenco… La banlieue côté noir et blanc prend des couleurs… Un puzzle remarquable ! »
Le Parisien

« Joyeuse comédie emplie de rires, et de fiestas. C’est coloré, chanté, joué à la perfection. Un optimisme sans faille dans un océan de doutes. »
La Marseillaise

« Réalisme poétique piquant et expressif, tendre et parfois ironique. Spectacle festif et généreux résistant à tout formatage grand ouvert sur le monde. »
La Terrasse

« Comédie joyeuse et drôle. Vision optimiste portée par une écriture pleine d’humour. Mosaïque haute en couleur ! »
Revue-Spectacles.com

 

ARTICLE ENTR’ACTES SACD

http://entractes.sacd.fr/paroles/pelerins.php?l=par

 

SUR « DANS LA BOITE-CENSURE »

Capture d_écran 2018-04-09 à 19.28.08

http://www.theatre-huchette.com/dans-la-boite-censure/

 

SUR PERFORMANCE AEP/EAT/SACD

http://auteursdanslespacepublic.blogspot.fr/p/actions.html

 

SUR « DE L’AUTRE COTE »

DSC_7325

http://www.gareautheatre.com/spectacle.php?id=1746

 

 

SUR « CAVALLERIA RUSTICANA ET PAGLIACCI »/OPERA DU RHIN

Capture d’écran 2018-02-12 à 23.23.18.png

https://www.forumopera.com/cavalleria-rusticana-pagliacci-strasbourg-strasbourg-cinecitta-a-lopera

 

SUR « TIRANA YEAR ZERO »

Capture d_écran 2018-04-09 à 19.34.53

http://www.cinema-francais.fr/les_films/films_k/films_koci_fatmir/tirana_annee_zero.htm

Capture d_écran 2018-04-09 à 16.53.48

 

SUR « ONIROPLASMIE »

Capture d_écran 2018-04-09 à 19.22.41

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s